Coincé entre les Balkans et la mer Adriatique, le Monténégro est une perle à decouvrir. Le territoire est essentiellement montagneux et forme l’une des régions les plus accidentées de tous les Balkans. Les principaux sommets avoisinent les 2 500 m dans les monts Durmitor et le célèbre mont Lovcen, tout proche du littoral, se dresse encore à 1 749 m. La roche calcaire, aveuglante sous le soleil, forme de vastes karsts, cisaillés par les eaux d’infiltration - à l’origine de la formation du profond canyon de la Tara et de quelques autres. Le littoral, très découpé, est célèbre pour la splendide baie de Kotor, aussi appelée «Bouches de Kotor », un fjord formé de plusieurs golfes reliés entre eux et pénétrant profondément dans les terres. Pierre Loti a dit tout le bien qu’il en pensait. Tout autour se dressent des sommets nus, pour ne pas dire pelés. Au sud-est, en direction de Bar et Ulcinj, une courte plaine littorale se dessine, enserrant lelac de Skadar, le plus grand de toute la péninsule balkanique. Partagé à parts à peu près égales entre le Monténégro et l’Albanie voisine, il s’étend selon les saisons sur 370 à 530 km². Classé réserve naturelle, il conserve quelques colonies du rare pélican frisé.
Au centre du pays, la vallée de la Zeta se creuse dans un axe nord-ouest sud-est entre Niksic et Podgorica, la capitale.

> Circuit Montenegro